PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Tombe la neige

couleurspantoneorangegrisvertbleu

Tombe la neige

Tombe la neige, petits flocons mignons. Seul le Ciel peut faire tomber ces nuées gelées, multitude de lettres penchées, si joliment calligraphiées, redessinant la ville incrédule. Tourbillons de blanc sans cesse renouvelés, assommant de leur silence la ville étonnée. Des milliards de milliards de fleurs hivernales, accablant sans répit la ville de froid saisie. Manne divine immaculée, beauté éphémère sur la ville bouche béé. Mouvement perpétuel du Ciel, geste gratuit, beauté mortelle, fouettant les joues des passants non habitués. Sur les trottoirs se dessinent des empreintes, talons-pointes, pointes-talons, pas-de-deux multiplié à l’envie, chorégraphie involontaire. Ballet sans balais, pas dupe.

Tombe la neige, gros flocons denses. Le ciel a le teint gris, inexpressif, sa joie enfuie au-delà des nuages. Les têtes des réverbères sont désormais couronnées d’un blanc chapeau. Calotte glacière, glaçante coiffure. Les voitures ont enfilé leur épais manteau, précieuse hermine, royale dignité, immobile fierté. Des écoliers tentent de faire des boules, pétanque de jeunots, c’est rigolo. Je n’ai pas envie de déflorer le trottoir comme d’autres; je voudrais laisser la ville pure et silencieuse, pour une fois. Demain matin, peut-être… Les voitures glissent sans bruit, fini de fanfaronner ! La ville est muette et froide, mouillée. Et moi, au chaud derrière mon écran, sous le halo jaune de mon lampadaire, je bavarde, je bavarde, je joue avec les mots comme le Créateur, insondable Gulliver, joue avec les flocons. Sauf que ce qu’il dit demeurera éternellement plus beau que les traces transies de mes pattes de mouche… euh… de mouette, sur l’ordinateur immobile.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

Publicités

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : La lune est ronde

couleurspantoneorangegrisvertbleu

lune photo Lb pour LMR

Photo ©Lamouetterieuse

La lune est ronde

 

La lune est ronde, ventre de la femme, promesse de vie,

La lune est ronde, sein nourricier, promesse de survie,

La lune est ronde, joue du petit d’homme, promesse de sourire,

La lune est ronde, iris de l’enfant, étonné, promesse de surprise,

La lune est ronde, lèvres de la femme énamourée, promesse de baisers,

La lune est ronde, bras de l’homme aimé, promesse de câlins rassurants,

La lune est ronde, visage céleste souriant, promesse de bonheurs sur terre,

La lune est ronde, bulles irisées dans mes rêves légers…

 

Je ne souhaite pas te décrocher, lune.

Je te souhaite éternelle dans le ciel.

Je t’espère toujours maternelle à mon cœur,

A jamais doucement ronde.

 

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : J’ai du ciel plein les mirettes…

couleurspantoneorangegrisvertbleu

 

wp-1501868932642.jpg

J’ai du ciel plein les mirettes…

J’ai du ciel plein les mirettes, des rêves entre les dents et des folies dans les cheveux. 

J’ai l’espoir d’être coquette, de faire sourire les enfants et de rendre les gens heureux.

J’ai du rire en goguette, un gros câlin qui t’attend et de l’amour au fond des yeux.

J’ai la patience d’une alouette, un don d’humour latent et la volonté d’un paresseux.

J’ai l’âme légère d’une mouette, faite pour un beau goéland et qui attend toujours mieux.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : HOU !

couleurspantoneorangegrisvertbleu

hibou houx papier

Mes chers amis les doux hiboux,

C’est pas fini d’vous chercher des poux

Là-houx, partout, dessus, dessous ?

 

Feriez mieux, avant d’êtr’ gâteux,

D’couronner vos têtes de choux

D’émeraudes en bijoux.

 

J’en tomberais sur les genoux,

Ma grammaire en l’air dans le houx,

La caboche dans les roux cailloux.

Hou !!

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Flamme

couleurspantoneorangegrisvertbleu

jeune fille bougie

« Jeune fille lisant une lettre à la bougie »

Jean Baptiste Santerre (1658-1717)

Flamme

Dans une odeur de souffre

Craque une allumette

Qui fait tourner la tête

D’une bougie immobile.

 

La froide mèche inerte

Frémit et grésille,

S’élève, lueur dans l’air,

Telle une pure jeune fille.

 

Monte, gonfle la flamme,

Arrondie aux hanches,

De désir son cœur enfle,

Brûlantes courbes de femme.

 

Elle crie dans le silence,

S’efface puis renaît,

Goutte d’or qui flanche,

Vacille et réapparaît.

 

Sa joie ne tient qu’à un souffle

Capricieux, tout puissant,

Qui en elle sans pitié s’engouffre

Pour la réduire à néant.

 

Douce est la chaleur qui luit

Dans le regard de l’enfant,

Promesse d’une calme nuit,

Magie, émerveillement.

 

Lumière des désespérés,

Brûlure des obstinés,

Dans mon âme tu émets

L’espoir de passions rêvées.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Larmes

couleurspantoneorangegrisvertbleu

wp-1501868607700.jpg

Photo ©Lamouetterieuse

LARMES

Larmes d’âme

Se pâme une Dame

Ancrées profond

Gouttes d’encre

Jets en l’air

Sang mortifère

Sombre parterre

Points sur la toile

Broderie sans titre

Rire à aiguiller

Sens aiguisé

Pire éclaboussé

Gueule déformée

Boue infâme

Âme en larmes.

d’autres « pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Il est des mots…

couleurspantoneorangegrisvertbleu

il n'y a pas de hasard

Il est des mots…

Il est des mots…

Île aux démons,

L’hideux émoi

Étroit du moi,

Ivre du sort.

Et l’Hydre ressort,

En livrée d’émaux

Enivrée d’amour,

Livrer des mots

En livret de maux.

 

Il était une fois…

Un livre inachevé,

Instants tronqués, morcelés

D’une vie trompée, harcelée,

D’humeurs ensorcelée.

Pensées non amènes,

Pincées bien amères,  

Trempées nues dans l’encrier étonné,

Submergé, subjugué.

 

d’autres « pensées sans retouches » à venir…