PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : La lune est ronde

couleurspantoneorangegrisvertbleu

lune photo Lb pour LMR

Photo ©Lamouetterieuse

La lune est ronde

 

La lune est ronde, ventre de la femme, promesse de vie,

La lune est ronde, sein nourricier, promesse de survie,

La lune est ronde, joue du petit d’homme, promesse de sourire,

La lune est ronde, iris de l’enfant, étonné, promesse de surprise,

La lune est ronde, lèvres de la femme énamourée, promesse de baisers,

La lune est ronde, bras de l’homme aimé, promesse de câlins rassurants,

La lune est ronde, visage céleste souriant, promesse de bonheurs sur terre,

La lune est ronde, bulles irisées dans mes rêves légers…

 

Je ne souhaite pas te décrocher, lune.

Je te souhaite éternelle dans le ciel.

Je t’espère toujours maternelle à mon cœur,

A jamais doucement ronde.

 

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

Publicités

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : HOU !

couleurspantoneorangegrisvertbleu

hibou houx papier

Mes chers amis les doux hiboux,

C’est pas fini d’vous chercher des poux

Là-houx, partout, dessus, dessous ?

 

Feriez mieux, avant d’êtr’ gâteux,

D’couronner vos têtes de choux

D’émeraudes en bijoux.

 

J’en tomberais sur les genoux,

Ma grammaire en l’air dans le houx,

La caboche dans les roux cailloux.

Hou !!

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Flamme

couleurspantoneorangegrisvertbleu

jeune fille bougie

« Jeune fille lisant une lettre à la bougie »

Jean Baptiste Santerre (1658-1717)

Flamme

Dans une odeur de souffre

Craque une allumette

Qui fait tourner la tête

D’une bougie immobile.

 

La froide mèche inerte

Frémit et grésille,

S’élève, lueur dans l’air,

Telle une pure jeune fille.

 

Monte, gonfle la flamme,

Arrondie aux hanches,

De désir son cœur enfle,

Brûlantes courbes de femme.

 

Elle crie dans le silence,

S’efface puis renaît,

Goutte d’or qui flanche,

Vacille et réapparaît.

 

Sa joie ne tient qu’à un souffle

Capricieux, tout puissant,

Qui en elle sans pitié s’engouffre

Pour la réduire à néant.

 

Douce est la chaleur qui luit

Dans le regard de l’enfant,

Promesse d’une calme nuit,

Magie, émerveillement.

 

Lumière des désespérés,

Brûlure des obstinés,

Dans mon âme tu émets

L’espoir de passions rêvées.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : J’écris

couleurspantoneorangegrisvertbleu

wp-1501868790877.jpg

Photo ©Lamouetterieuse

J’écris

Je crie la nuit sans espoir,

J’écris alors sur du blanc

Les mots broyés dans le noir

Café serré sans faire semblant :

 

Les mots marchent à petits pas,

Au rythme de mon cœur si las,

Jambes noires sur la scène éclairée

Du papier clair de mon clavier ,

 

Ils osent un pas, puis reculent de deux,

Courageux mais pas téméraires,

L’encre bave sous leurs yeux

En trait sombre d’eye-liner

 

Smoky eyes, regard livide,

Accents graves, points d’suspension,

Voix perdue, air sordide,

Où est l’interrogation ?

 

Noir sur blanc, c’est du gris,

Sentiment délayé,

Or le gris c’est joli,

Mensonge ou vérité 

 

Les mots ont mal aux guibolles,

Et les bras en compote,

D’avoir porté sans escorte

Une pluie de symboles /

 

Pour ponctuer tous leurs maux,

Ont pleuré chaudes larmes,

Faut fermer les rideaux, 

Eviter d’autres drames ^^

 

Mots broyés, papier mâché,

C’est écoeurant, ce gâchis,

Je vais tout recracher

Du dégueulis que j’écris !

d’autres « pensées sans retouches » à venir…

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Larmes

couleurspantoneorangegrisvertbleu

wp-1501868607700.jpg

Photo ©Lamouetterieuse

LARMES

Larmes d’âme

Se pâme une Dame

Ancrées profond

Gouttes d’encre

Jets en l’air

Sang mortifère

Sombre parterre

Points sur la toile

Broderie sans titre

Rire à aiguiller

Sens aiguisé

Pire éclaboussé

Gueule déformée

Boue infâme

Âme en larmes.

d’autres « pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Il est des mots…

couleurspantoneorangegrisvertbleu

il n'y a pas de hasard

Il est des mots…

Il est des mots…

Île aux démons,

L’hideux émoi

Étroit du moi,

Ivre du sort.

Et l’Hydre ressort,

En livrée d’émaux

Enivrée d’amour,

Livrer des mots

En livret de maux.

 

Il était une fois…

Un livre inachevé,

Instants tronqués, morcelés

D’une vie trompée, harcelée,

D’humeurs ensorcelée.

Pensées non amènes,

Pincées bien amères,  

Trempées nues dans l’encrier étonné,

Submergé, subjugué.

 

d’autres « pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Tirer des traits

couleurspantoneorangegrisvertbleu

wp-1494264620841.jpg

Photo ©Lamouetterieuse

Tirer des traits

Ecrire, tirer des traits,

Tirer des traits, porter des charges,

Porter des charges, traîner sa vie,

Traîner sa vie, tirer d’un trait,

Tirer un trait. Tiré dessus. Exécution !

Ne plus écrire. Qu’un titre. Traître trait. S’est tiré.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…