PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : clowns des prai-rient

wp-1463725708644.jpeg

Clowns des prai-rient

Têtes levées aux prés,

Nobles rires non coupés.

Théâtre de la vie,

Estivale comédie.

Suis-je drôle à regarder ?

Ai-je tant mérité

Ce subit intérêt

De vos doux yeux cernés ?

Petits clowns étonnés

Faces pourpre fardées

Qu’avez-vous à me dire ?

Quel est votre secret ?

Dans le vent un soupir

Et là tout disparaît.

Vous baissez la nuque,

Adieu tristes visages,

Mais je ne suis pas dupe

De vos cruels ravages.

Jolies petites fleurs,

Rêveuse, je vous envie,

Vos sourires moqueurs, 

Clowns rusés des prai-rient.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

 

 

 

 

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : « Etre unique »

couleurspantoneorangegrisvertbleu

Etre unique

wp-1464696858807.jpeg

Je suis la seule de mon groupe à avoir poussé au pied de cet arbre. Lui, le multi-centenaire, m’a acceptée telle que je suis, m’a adoptée comme sienne, m’a reçue sans broncher comme voisine de pelouse. Pourtant, très voyante, je pouvais lui attirer la visite ou les commérages d’importuns, qui auraient alors pu nuire à sa paisible existence.

Je ne lui ressemble aucunement. Son corps trapu couvert de grises écorces sèches au toucher rêche, m’évoquent une peau d’éléphant. Mon corps lisse, élancé et souple, crisse entre mes pétales vert bien frais, appelle à la cueillette. Ses branches, multiples bras noueux torturés par les années, sont parés de milliers de feuilles inutiles. Moi, je suis sans bras, mais non sans voix. Mon corps parle de beauté, réclame l’amour. Ainsi, je dévoile mes charmes au regard du passant qui s’attarde, dans l’offre d’une corolle striée, colorée aux tons de sorbet. Réclamant de douces caresses, je déploie ma guêpière de satin, écrin d’un pistil noir velouté, regard de khôl souligné. 

J’ai de la gueule, je suis une belle tulipe, un être unique, et entend le demeurer pour les quelques jours qui me restent à exister.

d’autres « Pensées sans retouches » à venir…

PAR PETITES TOUCHES, pensées sans retouches : Soie pour toi

couleurs+pantone+orange+gris+vert+bleu

image

Photo ©La mouette rieuse

Soie pour toi

Semé dans la triste et morne cité,
Par Dame Nature dès son réveil,
Offert ouvert, grain de beauté,
Promesse de soleil,
Espoir de temps enfin clément,
Certitude de printemps.

Magnanime dans Sa grandeur,
Elle joue à te sourire,
Suffit juste de te baisser
Pour admirer Sa splendeur,
Simplement La contempler,
Par Elle te laisser toucher.

Évadé des champs pour toujours,
Fragile petit coquelicot
Ballotté dans les courants d’air,
Star de jardinière d’un jour
Offrant ses pétales de soie,
Éclats d’or éphémères,
Tel un délicat calicot,
Sa caresse rien que pour toi.

d’autres « Pensées sans retouches » à suivre…