Au nom du saumon

La mouette aime le saumon; mais ça, vous l’aviez sans doute remarqué !

wp-1458767105392.jpegElle a préparé ce soir une petite assiette autour de ce poisson à la chair couleur pêche :

  • tartare de dos de saumon et saumon fumé, d’Ecosse (assaisonné de feuilles de persil plat coupées une à une, citron vert, filet d’huile d’olive bio).
  • épinards frais à la vapeur, noix de beurre.
  • salade de mâche-roquette.
  • fraises gariguette de France (crème chantilly, quelques pétales de corn-flakes sans gluten, petites pépites de chocolat au lait).

Bon appétit !

Publicités

Petite assiette de la mer

Pour une mouette ayant, le soir, un appétit d’oiseau, une petite assiette de poissons toute simple :
image

– Filet de saumon frais et dos de cabillaud frais cuits à la vapeur, parsemés de coriande fraîche.
– Tortellinis au pesto, pecorino râpé,
– Alfasalad et trait de vinaigre balsamique à la poire,
– Fromage blanc à la vanille.

Bon appétit !

Du pain pas perdu pour tout le monde

Une mouette ne se nourrit pas que de vers, qu’ils soient poétiques ou… vaseux.

Quand les humains laissent traîner du pain, autant qu’il ne soit pas perdu pour tout le monde ! C’est donc une bonne chose que d’apprendre à l’accommoder. Une madeleine de Proust, en quelque sorte…

A propos de mouettes et de Marcel Proust, n’a-t-il pas écrit, dans « A la recherche du pain perdu » (euh… « du temps perdu » !) :

– Oh ! Elles s’envolent, s’écria Albertine en me montrant les mouettes qui, se débarrassant pour un instant de leur incognito de fleurs, montaient toutes ensemble vers le soleil.

Leurs ailes de géants les empêchent de marcher, dit Madame de Cambremer, confondant les mouettes avec les albatros.

– Je les aime beaucoup, j’en voyais à Amsterdam, dit Albertine. Elles sentent la mer, elles viennent la humer même à travers les pierres des rues.

Donc, souvenirs d’enfance, disais-je, d’un pain perdu façon pudding (ça, c’est dû à mes origines anglo-saxonnes).

wp-1457557651612.jpeg

INGREDIENTS POUR QUATRE MOUETTES AFFAMEES

# 250g de pain rassis

# Pour la préparation aux pommes :

  • 30g de sucre (j’ai choisi de la cassonade)
  • 70g de raisins secs (ou pruneaux dénoyautés et/ou abricots secs, comme ici)
  • 2 belles pommes (ou quatre petites, ce qui fut mon choix)
  • un peu de cannelle en poudre
  • une gousse de vanille fendue

# Pour l’appareil aux œufs :

  • 1 c à s de rhum
  • 3 œufs
  • 40g de lait
  • 100g de sucre (j’ai choisi de la cassonade)
PRÉPARATION
Etape 1 : épluchez les pommes et coupez-les en gros morceaux.
Etape 2 : faites fondre du beurre dans une poêle, ajoutez les pommes, le sucre, la cannelle, les raisins secs et la gousse de vanille fendue. Laissez caraméliser à feu vif.
Etape 3 : coupez le pain rassis en gros morceaux.
Etape 4 : cassez les œufs dans un saladier, fouettez-les avec le sucre. Ajoutez le lait, mélangez. Faites tremper le pain dans cette préparation. Préchauffez le four à 180° ou thermostat 6.
Etape 5 : ajoutez les pommes caramélisées ainsi qu’un peu de rhum dans le saladier, mélangez et versez dans un plat allant au four. Enfournez pour 30 à 40 minutes. Si vous souhaitez que la surface soit caramélisée, pasez le pain perdu quelques courts instants sous le grill.
DEGUSTEZ AVEC UN THE, UN CAFE, OU UN BON BOL D’AIR FRAIS !