Jet vital

écriture lettres main

J’écris pour respirer,

Je respire pour vivre,

J’écris pour survivre.

Publicités

Les « english poems » de la mouette #6 : Barefoot

Photo ©Alain Constanceau

Barefoot in the grass,

In my head heavy rain,

Cold wind on my chest,

Struck with pain again.
Barefoot in the sand,

On a beach to wander,

In my empty hand,

Small treasure to wonder.
Barefoot in the town,

Meeting ennemies,

Lost in countdown,

Fighting hopeless, my ladies.

P’tite philo de la mouette : Voyage en absurdie

loup sourire

« L’homme est un loup pour l’homme. »

« Le rire est le propre de l’homme. »

Le rire est le propre du loup.

Avez-vous déjà éprouvé le fameux « sentiment océanique » ? article 1 : Romain Rolland et Sigmund Freud

de paysage en paysage

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––

382e85f229c1ffc987a4951964dde6d2

Pourquoi suis-je ici, sinon pour m’émerveiller ? – Goethe

Origine du concept de sentiment océanique

Romain Rolland (1866-1944) Romain Rolland (1866-1944)

     « Mais j’aurais aimé à vous voir faire l’analyse du sentiment religieux spontané ou, plus exactement, de la sensation religieuse qui est (…) le fait simple et direct de la sensation de l’éternel (qui peut très bien n’être pas éternel, mais simplement sans bornes perceptibles, et comme océanique).
      Je suis moi-même familier avec cette sensation. Tout au long de ma vie, elle ne m’a jamais manqué ; et j’y ai toujours trouvé une source de renouvellement vital. En ce sens, je puis dire que je suis profondément « religieux », – sans que cet état constant (comme une nappe d’eau que je sens affleurer sous l’écorce) nuise en rien à mes facultés critiques et à ma liberté de les exercer – fût-ce contre l’immédiateté de cette expérience intérieure…

View original post 695 mots de plus

Les « english poems » de la mouette #5 : Beauty will save the world

 

wp-1469356531893.jpeg

Photo ©Lamouetterieuse

A rose, opening its heart in the morning light,

A bee, floating in the air, attracted so tight,

A bird, hoping in higher skys,

A girl lying in the grass,

And me, dreaming of all this.

Beauty will definitely save the world.

 

P’tite philo de la mouette : MISANTHROPE

mouette tête penchée

 

 

 

 

 

 

Médit la vie,

Ignore ses frères,

Suspecte tout le monde,

Abhorre les échanges,

Nie l’humanité,

Tue la Vérité,

Hait sa petite personne,

Raille les différences,

Oublie les optimistes,

Putréfie tout ce qu’il touche,

Erre dans l’indifférence d’un monde manqué.

 

Les « english poems » de la mouette #2 : In memoriam

Ô where are you, young men,

Fighting for liberties

Ô where are you, young men,

Dying as no-bodies ?

Your blood, deep in the ground,

Dismembered parts of you

Your blood, deep in the ground,

Spreading all around you.

Lost hope in one more breath,

Hundreds of thousands lads

Lost hope in one more breath,

Played last ace of heart cards.

Can’t men never be friends,

Struggling in such battle ?

Can’t men never be friends,

Treating them like cattle ?

Now poppies everywhere,

Floating above the fields

Now poppies everywhere,

Immortal drops of souls.

Pray Lord for them and us,

To find a sanctuary

Pray Lord for them and us,

In Eternal Glory.

Our elders’ resting here,

So worthless butchery !

Our elders’ resting here,

In endless memory.