À propos

Au gré des vents, jamais contre mon gré

Les mouettes m’ont toujours fascinée. Vous laissent-elles indifférent ? Il est permis d’en douter. Si elles vous laissent de marbre, passez votre chemin et retournez vous balader sur le plancher des vaches -qui sont aussi de fascinants animaux, certes-. Sinon, n’hésitez pas à la suivre dans ses tribulations. L’air de rien, cet « oiseau », que nous qualifierons plutôt d’ « animal », a parfaitement compris ce qu’il pouvait attendre de certaines grandes bêtes sans plumes sur deux pattes qui peuplent cette terre.

La mouette a beaucoup à dire et à partager sur de multiples sujets et dans de nombreux domaines, mais s’efforcera de ne pas vous surcharger d’informations.

Penchons-nous sur les caractéristiques propres de -et à- cet animal. Ne vous penchez pas trop ! Contrairement à elle, vous n’avez pas forcément le pied marin ! La mouette rieuse est très élégante, preuve que l’on peut savoir rire et savoir-être. De couleur blanche, ses ailes sont gris perle -faut c’qui faut-, terminées d’une extrémité noire, un peu comme si elle portait de jolis gants de velours. Sa tête est brun sombre, sauf en hiver où elle est blanche avec une tache noirâtre derrière l’œil, signe de fatigue sans doute. Ses pattes sont orange ou rouge-orangé, précaution indispensable pour affronter les rames de métros bondés. De manière générale, il est préférable de ne pas lui casser les pieds. Son bec rouge-jaune souligne finement son joli sourire.

différences mouette rieuse_goéland

On confond souvent la mouette avec le goéland. Quelle méprise ! Ce dernier est plus imposant et plusieurs espèces de goélands possèdent une tache rouge sur chaque côté du bec, ce qui permet de les différencier. Ceci permet surtout de vérifier que les goélands, eux, ne savent pas se mettre du rouge à lèvres, mais vous le saviez sans doute déjà. Notons que cette distinction entre mouette et goéland n’existe pas en anglais et en allemand notamment, allez donc savoir pourquoi.

La mouette rieuse est une espèce sociable et peu farouche, tout le monde sait cela et c’est ce qui fait -une partie de- son charme. Son nom vient de son cri rauque et sonore que nul ne peut oublier. Personne n’a intérêt, d’ailleurs. Certes, cet attribut semble moins charmant, mais il faut bien se faire entendre, non ? Rieuse, mais non ricaneuse, car elle sait qu’il vaut mieux rire de soi-même que de se moquer des autres.

Élégante et sociable, la mouette est également surprenante de par sa capacité à tirer parti des courants contraires. Si elle se laisse porter un moment, donnant l’impression de lâcher prise, c’est pour réorienter son vol l’instant d’après, et, par un vigoureux coup d’aile, tirer parti d’un vent contraire. Elle sait où elle va et parviendra à bon port, quelles que soient les turbulences rencontrées. La mouette rieuse a des convictions. « Au gré des vents, jamais contre mon gré » pourrait être sa devise, et finalement, la mienne.

J’ai créé un nouveau blog, à la mi-octobre, neuf mois (coïncidence ?) après celui-ci, https://mysticladyblog.wordpress.com/, afin de pouvoir vous partager mes émotions, mes prières, les vibrations de mon âme aux mystères divins, mais aussi à l’amour humain dont ils sont l’incarnation démultipliée.

Vous pouvez également retrouver mes deux blogs sur Facebook : https://www.facebook.com/lamouetterieusesite/

https://www.facebook.com/MysticLadyblog/

Publicités

21 réflexions sur « À propos »

  1. J’ai été parisienne et de banlieue parisienne les 32 premières années de ma vie.
    Lorsque j’étais petite, nous allions en vacances chaque été à Saint-Malo, où nous avions hérité d’un appartement à Intra-Muros.
    Lorsque nous approchions des remparts à l’issue du voyage, nous entendions le cri des mouettes. Ce cri était devenu pour moi le symbole de la mer et des vacances, bol d’air loin de Paris.
    Devenue autonome, j’ai continué à aller passer une semaine chaque été à Saint-Malo ; en hôtel, car l’appartement avait été vendu.
    N’ayant pas encore le permis, j’arrivais en train. En sortant de la gare, j’entendais le cri des mouettes et je savais que j’étais arrivée.
    Je m’endormais avec leurs cris, heureuse d’être là.

    J'aime

  2. Bonjour
    Perso , ( sans vrai rapport avec ton billet d’introduction ) , j’adore ce poème de Baudelaire :
    L’albatros

    Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
    Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
    Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
    Le navire glissant sur les gouffres amers.

    A peine les ont-ils déposés sur les planches,
    Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
    Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
    Comme des avirons traîner à côté d’eux.

    Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
    Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
    L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
    L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

    Le Poète est semblable au prince des nuées
    Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
    Exilé sur le sol au milieu des huées,
    Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

    J'aime

  3. « Notons que cette distinction entre mouette et goéland n’existe pas en anglais et en allemand notamment, allez donc savoir pourquoi. » Parce que cela dépend de la façon dont les différentes langues transposent la nomenclature officielle en langue vernaculaire… Il y a peu, la Mouette rieuse (qui d’ailleurs est bien plus continentale que marine) appartenait encore au genre Larus comme les principaux goélands… A présent, la plupart des Mouettes (en français) ont été, notamment grâce à la génétique, rattachées à des genres très différents (Leucophaeus, Chroicocephalus…) et donc les Allemands et les Anglais ont « tort »… Enfin, si l’on va voir en Suède, les Mouettes sont généralement des Måsar et les Goélands des Trutar (Skrattmås pour la Mouette rieuse…)

    J'aime

    1. Merci, Cher Cyrille, pour ce précisions tant étymologiques que scientifiques !! Je savais en effet que la mouette rieuse était plus continentale que maritime, mais j’aime à me l’imaginer planant en mer.

      J'aime

Envie de réagir ? Lancez-vous ! Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s