Grande Faucheuse

fond noir

Douce nuit d’été, liesse des feux de joie d’une fête nationale, sourires aux lèvres, palpitations au cœur, rires. La petite fille a emporté son nounours préféré, pour qu’il puisse lui aussi profiter du beau feu d’artifice qu’elle va voir pour la première fois. Les coups des illuminations géantes dans le ciel résonnent dans sa petite poitrine. Elle serre fort la main de son grand-père. Que c’est beau !

Trois secondes après, la Grande Faucheuse moissonne, défonce, décapite, démembre enfants, femmes et hommes dans la force de l’âge. Peuple festif, joie simple, âmes innocentes. L’émerveillement a fait place au silence, aux hurlements de douleur des survivants hébétés, écoeurés d’incompréhension. Récolte rouge. Paix à leurs âmes.

La Grande Faucheuse au service de la barbarie, aux ordres de la terreur, n’est plus celle de la lèpre ou des champs de bataille. Aucun ultimatum, pas de justification, aucune excuse, frayeur gratuite. Circonstances aggravantes du terrorisme.

Mesdames et Messieurs les politiques, cessez de vous gargariser de grands mots, de stigmatiser certains partis, de pactiser avec l’ennemi. N’avez-vous pas de sang dans la bouche ? Votre mission est de protéger le peuple qui vous est confié. Qu’avez-vous fait pour pacifier l’espace public ? Que ferez-vous pour éviter, encore et encore, l’escalade de la terreur ? Que l’un de vos proches soit terrassé par la Grande Faucheuse dans vos palais dorés sécurisés ?

Il est plus que temps de poser les bonnes questions, quitte à reconnaître ses erreurs. Il est grand temps de retrousser vos manches. De passer d’un « état d’urgence » à un « Etat fort ». La Grande Faucheuse a encore du pain sur la planche, un pain tendre et insouciant, qui ne demandait rien d’autre que de vivre… en paix.

 

 

Publicités

Auteur : lamouetterieuse

L'activité favorite de la mouette rieuse ? Tremper sa plume dans l'encre du clavier pour vous porter sur ses ailes dans un monde imaginaire duquel vous aurez peut-être du mal à revenir. Enfin, c'est tout ce qu'elle vous souhaite. Bonnes lectures et heureux partages espérés avec vous, amis blogueurs ! La mouette rieuse, who loves dreaming with words, loves writing each and every day : novels, poems, in french and also in english (she tries hard not to decieve you with his "english poems"). Let it be, close your eyes and let his words lead you to un unexpected trip in his and your imagination.

Une réflexion sur « Grande Faucheuse »

Envie de réagir ? Lancez-vous ! Merci !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s